Aidez-nous à financer la préservation de l’Aimée Hilda

Comme vous avez pu le suivre dans nos derniers articles, les grands travaux de sauvegarde de l’Aimée Hilda sont en cours. Pour financer ce surplus de dépenses nous avons signé, hier, une convention tripartite entre la Fondation du Patrimoine, la Mairie de Perros-Guirec et l’association.

Grâce à cette convention nous allons pouvoir collecter des dons au travers de la Fondation, ces dons seront défiscalisés à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les sociétés. C’est la Fondation du Patrimoine qui vous fera parvenir le reçu fiscal.

Pour accéder directement à la collecte pour l’Aimée Hilda :

www.fondation-patrimoine.org/78654

Vous pouvez accéder au dépliant donnant les détails de cette collecte en cliquant ici

Merci de nous aider à sauver l’ancien sauveteur

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2022 – La grande rénovation de la coque

Les travaux du charpentier de marine ont démarré. Ceci grâce au gros travail de préparation des bénévoles. Merci à eux !
Pas mal de surprises, concernant les membrures (14 sont cassées) et les rivets de cuivre. Beaucoup ne tiennent plus.

Démontage des cuves de carburant, parties chez nos mécanos pour test et réparation. On distingue les carlinguot (supports moteurs) qui s’avèrent en bon état, juste « peluchés ». Un ponçage léger s’avèrera suffisant.

Non il ne fait pas la sieste, il nettoie
sous le plancher de la cabine. Ce n’est
pas le plus amusant mais le démontage
de la cloison machine est une
bonne occasion de faire un peu de
ménage.

Le casse-croute

Dans les tunnels d’hélices les carvelles (clous galvanisés fixant le bordé aux membrures principales) et certains rivets avaient disparus. Seule la peinture limitait les entrées d’eau. Il était temps de faire quelque chose.

A l’arrière comme sur toute la coque le chantier remplace les carvelles défectueuses par des pinoches en
bois et une vis en inox

Les étapes gratifiantes telles que le début du remontage du bordé croisé. Ici le charpentier fixe la première partie du bordé avec les planches en diagonale.

Le premier bordé est fixé par des
vis inox sur les membrures
principales, dites membrures
sciées. Ensuite le bordé extérieur
sera collé et fixé par des rivets de
cuivre. La colle Epoxy entre les
deux bordés assurera une
étanchéité parfaite

C’est à tribord que le bordé était en plus
mauvais état. Il a fallu faire un grand trou pour remplacer membrures ployées et bordé.

Du bel ouvrage

/

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2022 – les grands travaux – la préparation

Comme c’était prévu de longue date, l’Aimée Hilda a débuté la première étape des grands travaux de réparation de la coque et des supports moteurs.
Cette étape est, avant tout, entre les mains des bénévoles de l’association, une phase de préparation, vidage du bateau, démontage des moteurs et de leurs accessoires, sablage et préparation de la coque, démontage du mat et de l’arceau du cockpit… Le but étant de pouvoir mettre entre les mains du chantier un canot totalement disponible pour les travaux de charpente.
Démarrés après l’arrivée au port du Bloscon, ces travaux s’étalent au rythme de 2 ou 3 jours par semaine par équipe de 3 ou 4 personnes.

On avait laissé
l’Aimée Hilda à sa
sortie d’eau, voici
la mise sur le quai

Mise sur tins et passage
du karcher pour
éliminer toute traces de
salissures et algues
avant le sablage

Le sablage rime avec bâchage pour
protéger les bateaux environnants

Mardi 11 janvier 2022


Et voilà le rendu après sablage de la
coque qui conserve globalement une
belle couleur acajou.

On profite de la grue du port pour enlever le moteur babord qui partira chez nos mécanos. La raison : une chute de la pression d’huile qui avait
rendu le moteur indisponible en fin de saison.

Courant Janvier – réparation du moteur babord


Arrivé à l’atelier de nos mécanos, les bénévoles donnent un coup de main pour démonter le moteur.


Ci-contre le moteur (de 1,2 tonne, mis à l‘envers, carter et vilebrequin enlevé.

Le problème est fixé. Cerclés de rouge les 2 paliers (pièces qui supportent le vilebrequin) cassés net, sans doute après l’explosion d’un piston il y a quelques temps. Heureusement nous avions les pièces de rechange, qui ont
nécessité un fin travail d’ajustage de nos mécanos et le remplacement du vilebrequin, lui aussi dans notre stock

Et après tout ce travail, le moteur remonté est démarré « au cul du tracteur ».
Fabuleuse opération réalisée avec brio. Dans la foulée, le moteur a été ramené au chantier des 7 vents

Arrivée au chantier et
entrée dans le hangar le
12 janvier

Suite des travaux de préparation par
l’association. Ici, démontage des
lettres d’identification.

Prises de vue intéressantes du
compartiment machine avant..

..et après enlèvement des moteurs et de tous les auxiliaires pour laisser la place au charpentier. Il reste les tourteaux d’accouplement à la ligne d’arbre.
Gros travail de nettoyage, préparation étiquetage et repérage car … il faudra bien remonter tout ça.

On distingue bien le « carlinguot » central et les latéraux, encore recouvert de leurs
feuilles de cuivre, qui devront être
remplacés.


La cloison arrière fera l’objet d’une
expertise mais devra sans doute être remplacée. Cela fait partie des surprises pour laquelle on n’est
pas vraiment surpris.

La cabine a également été vidée pour une mise en peinture soignée.

Ici on distingue une membrure principale (partie transversale de la coque). Le bordé est probablement fixé par des clous galvanisés (traces noires). Cela nécessitera une intervention
du charpentier de marine qui testera tous les clous en essayant de les enfoncer. Ça s’enfonce : on remplace par une vis inox, cela ne s’enfonce pas : on traite le bois.
Là c’est plus compliqué, c’est le bordé longitudinal qui est impacté. Il faudra sans doute le remplacer dans sa partie abimée, en noir

Ici un rivet de cuivre en bon état comme des milliers d’autres heureusement. Le traitement va consister à un passage d’époxy avec une petite brosse de 15 mm et on repasse une deuxième couche alors que l’époxy est encore mouillée. L’époxy servira d’accroche sur le rivet pour le mastic qui sera ensuite appliqué.

Ici, on est sur une membrure principale avec clou galva en mauvais état. On n’y touche pas, ce sera traité par le charpentier de marine. Si les clous s’enfoncent, ils seront remplacés par des vis inox. Lorsque tous les rivets seront traités et que le charpentier aura remplacé les bordés détériorés, l’ensemble de la coque sera poncé manuellement. Ensuite 3 sous-couches seront appliquées avant la peinture de finition.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2022 – Les grands travaux c’est parti !

Comme c’était prévu de longue date, l’Aimée Hilda a débuté la première étape des grands travaux de rénovation de la coque.

Il a quitté le port de Ploumanac’h ce mercredi 5 janvier, profitant d’une fenêtre météo relativement correcte avec un équipage réduit à 3 personnes compte-tenu de la crise sanitaire et des contraintes de covoiturage.

La traversée s’est bien passée avec une arrivée au port du Bloscon à Roscoff, en début d’après-midi. Seul le moteur tribord a été démarré, le moteur Bâbord étant en attente de réparation pour un problème de pression d’huile.

Profitant du courant de jusant l’Aimée Hilda a conservé une vitesse de 5 à 6 nœuds. Grâce à la disponibilité des agents du service portuaire du Bloscon, le canot a été mis sur tins en cours d’après-midi.
Sur ce projet, et comme la loi l’exige, c’est la Mairie, propriétaire du canot qui est Maitre d’Ouvrage, l’association étant Maitre d’œuvre.

Les prochaines étapes, à la charge de l’association seront les suivantes :

  • Samedi 8 janvier : Nettoyage de la coque et désarmement complet. Vidange des cuves à
    carburant et préparation pour le sablage
  • Lundi 10 janvier : sablage complet de la coque
  • Mardi 11 janvier : Dépose du moteur Bâbord qui sera pris en charge par les mécaniciens de
    l’association
  • Mercredi 12 janvier : transfert au chantier des 7 vents

Les premières commandes, notamment pour le chantier seront vraisemblablement passées dans la deuxième quinzaine de février. Pendant ce temps l’association procédera aux différents travaux de préparation, dépose du moteur tribord, dépose des cuves à carburant, petits travaux divers.
L’objectif est de revenir à Ploumanac’h à la fin du mois de mai pour démarrer une nouvelle saison en pleine forme.
Une souscription à travers la Fondation du Patrimoine sera prochainement ouverte pour compléter le financement et faire face aux imprévus, il y en aura sur cette ancienne et respectable coque.

Au départ de Ploumanac’h vue
sur le Président Toutain de la
salle des machines.

Le « Dé » souhaite une bonne
route au passage de Trégastel

Un temps agité au départ se
calment en cours de journée.

Le sablier Côtes de Bretagne ( 75 m de long ) au
large des Triagoz

A quai dans le port du Bloscon

Et l’ascenseur

Visite à un autre ancien canot de sauvetage, monument historique, qui avait talonné en baie de Morlaix il y a quelques temps.
Réparation du bordé croisé en cours par le Chantier des 7 vents

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2021 – Gazette de Septembre à Décembre

Fêtes du Patrimoine 18 et 19 septembre 2021


Comme chaque année pour les Fêtes du Patrimoine, l’Aimée Hilda était dans le port du Linkin.
L’association tenait son stand dans les locaux de la SRP (encore un grand merci à la SRP) avec la boutique et l’exposition photos. De nombreuses visites ont eu lieu à bord de l’Aimée Hilda. Nous avions hissé la (nouvelle) grand-voile pour l’occasion, profitant de belles journées sans vent.



Échouage en baie de Sainte Anne à Tregastel


En cette fin d’année, nous devons faire face à des entrées d’eau et pomper le fond de cale tous les 3 jours. Ceci peut avoir plusieurs causes et ne met pas en péril le canot mais doit être élucidé.

En novembre il a été décidé d’aller échouer le canot pour observer d’éventuelles sorties d’eau
sur la coque.
La Baie de Sainte Anne se révéla l’endroit idoine pour une telle opération, profitant de corps morts inutilisés.
Ci-contre, l’arrivée en baie de Sainte Anne en fin
de journée.

Pas de balisage lumineux, l’équipage en veille attentive.

En complément de la prise de coffre, l’ancre a été
mouillée pour faire face à un éventuel renforcement
du vent.

Merveilleuse fin de journée d’automne

L’équipage sur le quai, devoir accompli. A noter la
parité respectée.

Échouage à Kercaouet et grands travaux 2022

Les riverains du port de Ploumanac’h ont dû s’en apercevoir, l’Aimée Hilda n’est pas à son poste d’hivernage et n’a pas été désarmé. Il est sur un mouillage d’attente, Kercaouet, dans le port ou il s’échoue à marée basse. Cela pour deux raisons, tout d’abord les entrées d’eau
sont moins importantes et une fois échoué l’eau repart par ou elle est venue, ce qui évite d’aller pomper. Ensuite le canot n’est pas lié aux
grandes marées pour ce déséchouer. En effet même par faible coefficient, il flotte. Ceci va permettre de l’emmener au chantier des 7 vents en janvier.


Les grands travaux c’est bientôt

Comme certains le savent, en 2022 nous ferons de gros travaux principalement sur la coque (sablage complet, remplacement d’une partie du bordé…) et sur les supports moteurs.
Ces travaux seront financés par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), la Région, le Département, la Mairie et l’association grâce aux dons de la Fondation Bénéteau et la Banque Populaire Grand Ouest. Pour parer aux surprises (toujours possibles sur une coque de cet âge), une convention tripartite sera signée entre la Mairie, propriétaire, la Fondation du Patrimoine et l’Association. La Mairie en tant que propriétaire est le Maitre d’Ouvrage et l’association Maitre d’œuvre. Les dons collectés à cette occasion par la Fondation du Patrimoine, permettront de faire face aux « surprises » incontournables.
Le canot sera acheminé par mer, en fonction de la météo, en janvier, pour être mis sur quai dans le port de Roscoff, au Bloscon, et préparé par l’association en vue des travaux de charpente maritime qui devrait commencer dans la deuxième quinzaine de février, après le vote du budget par la commune le 10 février 2022.
Nous publierons régulièrement des bulletins « chantier » pour permettre de suivre la progression des travaux. Et comme il se doit nous ferons appel aux volontaires pour les travaux de peinture, à la charge de l’association.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2021 – Avril à Aout

MISE SUR TINS

Et non ce n’était pas en avril 2021 mais dans les années 90 après la première restauration.

Mais au mois d’avril nous l’avons remis sur la ligne de tins pour le passage du chantier naval en préparation des grands travaux 2022.

L’université d’été de l’Aimée Hilda

Très belle initiative de l’un des patrons, Jean-François, qui a mis en route des formations pour les canotiers réguliers, cet été.

Manœuvres, prise de coffre, amarrage sur cale…

exercice de mouillage avec l’ancre avant

Nous pensons sérieusement que nous avons là quelques patrons en herbe.

Fête des vieux gréements à Ploumanac’h

Ce 18 juillet l’Aimée Hilda participait à la Fêtes des vieux gréements à Ploumanac’h. Une bonne affluence pour la régate où l’Aimée Hilda était bateau accompagnateur.

L’Aimée Hilda sort en premier pour guides les vieux gréements
Les premiers bateaux prennent le chenal sous voiles

Fête de la SNSM Erquy

Comme chaque année, l’Aimée Hilda a participé à la Fête de la SNSM d’Erquy, le 14 juillet. C’est devenu une tradition que d’honorer les Fêtes de la SNSM des Côtes d’Armor ou l’équipage est toujours reçu magnifiquement. Ce 14 juillet n’a pas fait exception à la règle. L’Aimée Hilda a quitté Ploumanac’h le 13 juillet pour arriver …. Avec un moteur. Le moteur Babord, encore lui, avait déclenché une alarme température par manque d’eau.   

Le canot SNSM d’Erquy, le SN299 « Porz Gwenn » venu accueillir l’Aimée Hilda
Le repas du 14 Juillet, équipage de l’Aimée Hilda et membres de la station d’Erquy

Après le couvert c’est le gite qui a été pourvu. L’un des membres de la station d’Erquy avait prêté son humble demeure à notre équipage.

Les mécaniciens de la station d’Erquy sont venus pour diagnostiquer la panne du moteur Bâbord.

Les mécaniciens de la station d’Erquy sont venus pour diagnostiquer la panne du moteur Bâbord.

Ils ont passé de nombreuses heures pour trouver la panne, passant en revue tout le système de refroidissement.

Pour travailler plus facilement le capot moteur avait été enlevé.

Pas évident de faire un essai refroidissement moteur alors que l’eau est partie.

Pas évident de faire un essai refroidissement moteur alors que l’eau est partie.

Problème résolu, un flexible d’arrivée d’eau présentait des entrées d’air ce qui provoquait le désamorçage de la pompe. A la marée suivante essais concluants. Un grand merci à la station et tous ses membres.

Et pour finir quelques superbes photos réalisées lors d’une sortie aux 7 iles par Philippe Vitel, l’un de nos adhérents.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2021 – C’est parti

En prévision du carénage qui commencera par la mise sur le quai le 12 mars, profitant des grandes marées de fin février, l’Aimée Hilda a été transféré dans le port de Perros-Guirec

Débâchage

Samedi 27 Février par un beau temps calme mais froid, début du débâchage.

Les grands coefficients donneront ensuite une fenêtre pour procéder au déséchouage du canot de son emplacement d’hivernage.

L’Aimée Hilda en hivernage est protégé par deux bâches, reliées par le milieu et supportées par le mat et les chandeliers, entourés par des gaines flexibles.

  • Après le débâchage un premier essai de démarrage des moteurs. Pour aider au démarrage mise en place des fameuses « cigarettes à amadou » dans les cylindres.

La bouteille d’air étant vide il faut lancer à la main. Sans résultat car la température est trop basse.

Retour le lundi 1er mars pour une tentative de démarrage.

Un petit matin d’hiver, c’est un superbe éclairage mais ce n’est pas l’idéal pour démarrer les moteurs lorsqu’il fait 4 °C

  • Alors on adapte la stratégie avec un réchauffage à la lampe à souder de tout le circuit de combustible
  • Et là cela démarre. Une fois les moteurs en marche on regonfle la bouteille d’air. Paré pour la première sortie et le transfert au port de Perros Guirec
Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2021 – Année de la préservation

Fevrier 2021

Cette année risque à nouveau d’être originale avec cette incertitude concernant les évènements à venir. L’association se prépare néanmoins pour la saison avec le carénage qui débutera le 12 mars 2021.

Rénovation du quatrième moteur

L’année démarre très fort avec la remise en état du deuxième moteur de rechange. Nos mécaniciens secondés par les initiateurs de cette opération ont entrepris cet hiver la remise en état du quatrième moteur qui marinait dans notre local de Ploumanac’h. Belle initiative qui permettra d’avoir deux moteurs de rechange prêt à l’emploi.

  • chargement du moteur à Ploumanach

  • Tous les matins, avant l’embauche, l’équipe s’autotestait avec les tiges de soupapes

C’est parti pour le démontage, il va y en avoir partout ! Toutes les pièces du moteur ont été démontées, vérifiées et éventuellement remplacées.

Jean-Pierre et Jean-Yves opérant un chemisage.

Laurent et Jean- François sur la segmentation des pistons

Le quatrième moteur en fin de restauration et avant peinture.

Les essais de démarrage moteur ont eu lieu le 11 février avec succès. Bravo à Jean-Yves, Jean-Pierre, Laurent et Jean-François.

Grand carénage – Projet Patrimoine Maritime de la Fondation Banque Populaire Grand Ouest

La préparation du grand carénage 2021/22 se poursuit. A ce titre, l’association a été distinguée par la Fondation Banque Populaire Grand Ouest (BPGO).

En 2020 cette Fondation a lancé un appel à projet dans différentes catégories et notamment dans celle du Patrimoine Maritime. Nous avons soumis un dossier et eu la bonne surprise pour Noël de nous voir attribuer le premier prix dans cette catégorie soit 10000 €. Cette somme sera intégralement utilisée dans le cadre du grand carénage qui aura lieu pendant l’hiver 2021/2022.

Pour accéder au site de la fondation, copiez le lien ci-dessous dans votre navigateur

https://www.fondation-bpgo.fr/nous-les-soutenons/nos-actions/__trashed-3/

Une remise du prix par l’agence locale aura lieu, dans les semaines à venir.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2020 – Quelques activités malgré la crise sanitaire

C’était bien sûr une année atypique, la seule manifestation officielle ayant eu lieu fut les Fêtes du Patrimoine qui comme chaque année a permis de présenter le canot à un très grand nombre.

Pour assouvir le besoin de présentation des bénévoles, il a été décidé, pendant la saison estivale, de déplacer l’Aimée Hilda au port de Perros Guirec lors des jours de marché le mercredi. Cela a été à chaque fois un succès tant pour la présentation du canot que pour les anecdotes concernant l’histoire du sauvetage à Perros Guirec et Ploumanach.

Une sortie filmée par drone embarqué ou l’Aimée Hilda dans sa migration en futur porte-avion. On ne sa lasse pas de cette image de l’été 2020 au crédit d’Alexis Courcoux

Carénage et travaux

Le carénage a débuté le 12 mars mais a été stoppé le 17 pour le confinement. Il a repris le 11 mai pour se terminer le 20. Il y a eu une journée d’interruption due aux mauvaises conditions météorologiques. Ce sont 14 bénévoles qui ont œuvré, certains sur la totalité du chantier. Un grand merci à tout le monde. Au programme, vidange et entretien des moteurs, lessivage intérieur, grattage, ponçage et peinture de la coque, des chandeliers…

La remise à l’eau
Retour vers Ploumanac’h

La classification

Nous avions soumis une demande de classification auprès du Ministère de la Culture via le conservatoire des Monuments Historiques à Rennes, début 2019. Nous avions reçu la visite d’un expert délégué par le Conservatoire en mars2019. Celui-ci avait conclu à la nécessité de classer ce canot aujourd’hui unique. Le Maire de Perros Guirec a reçu en fin d’année l’arrêté d’inscription au titre des monuments historiques. Le classement en tant que monument historique, dernière étape, devrait intervenir en 2021.

Appel à projets de la Fondation du Patrimoine Banque Populaire Grand Ouest

Nous avons répondu à cet appel à projets en octobre 2019 et avons eu la bonne surprise en décembre d’obtenir le prix maximum dans la catégorie « Projets Maritimes ». Ce prix est la récompense de tous les efforts des bénévoles depuis la création de l’association en 1995. L’intégralité de cette récompense sera investie lors du grand carénage de 2022.

PERSPECTIVES 2021

Grande incertitude, très peu d’évènements ont été confirmé à ce jour et nous ne sommes pas en mesure de publier un calendrier aujourd’hui. Comme chaque année nous serons présents lors de manifestations de la SNSM des Côtes d’Armor dont les modalités restent à définir. Comme en 2020, l’Aimée Hilda sera présenté en été, lors du marché hebdomadaire au port de Perros Guirec, le mercredi.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

2019 – Fin de saison et mise en hivernage

La saison 2019 s’achève avec le désarmement de l’Aimée Hilda qui a eu lieu le jeudi 31 octobre. Les bénévoles s’étaient donné rendez-vous à 07h30.

Le canot a quitté sa ligne de mouillage à l’entrée du port de Ploumanac’h pour être désarmé le long du quai du Moulin à Marée.

Une dizaine de bénévoles s’étaient donné rendez-vous pour ranger l’ensemble du matériel
d’armement dans le local des associations maritimes à Ploumanac’h.

Il y avait effectivement une grosse agitation sur le quai du Moulin à Marée pour le désarmement, vas-y Bruno ne lâche pas le manche.

L’Aimée Hilda a ensuite rejoint sa ligne d’hivernage dans le port de Ploumanac’h, côté Trégastel. Il sera ensuite bâché, dans les semaines à venir, après un bon rinçage à l’eau de pluie, ce qui ne devrait pas être un problème majeur à cette époque de l’année et un temps de séchage au soleil de novembre.

prise de la ligne de mouillage avant
et arrière
A poste !!
et prêt pour un petit nettoyage de coque hivernal avant bâchage

L’année 2019 a été bien remplie avec 54 sorties pour 1300 miles nautiques parcourus ou l’Aimée Hilda a été présente lors de toutes les Fêtes nautiques locales, Fête Vénitienne, Fête des Vieux Gréements de Ploumanac’h, Fête de la Mer de la station SNSM de Ploumanac’h, Fête du Nautisme…
L’Aimée Hilda a également été présent à Paimpol pour la Fête de la Coquille, à Binic pour la Morue en Fête, Erquy pour la Fête de la SNSM… Comme les années précédentes, l’association a eu à cœur de représenter les valeurs liées à la sauvegarde de ce patrimoine du sauvetage de Perros Guirec.
Une sortie plus originale a eu lieu au mois d’Aout, une sortie nocturne démarrée au coucher du soleil avec un pique-nique à bord devant le phare de l’ile aux Moines, avant un retour en pleine nuit au port de Perros Guirec avec comme seules aides à la navigation les
phares et balises lumineuses. Moment magique et très utile pour la formation à la navigation.

Le moteur de rechange et démonstration n’a pas parcouru 1300 miles nautiques mais a bien circulé durant la saison notamment en allant à Binic pour la Morue en Fête.

L’année 2019 a été également celles de quelques travaux tels que le remplacement du sondeur ou celui de la grand-voile. Celle-ci très ancienne (70 ans) en coton d’Egypte était très usée et avait été déchirée lors de la régate des Vieux Gréements en 2018. Elle a été remplacée par une voile en tissus ‘’clipper Canvas ‘’, plus légère mais d’apparence identique avec ses 3 bandes de ris, sa ralingue cousue sur tribord selon la tradition et ses pattes à cosse. Cette voile, bien que sous dimensionnée, est emblématique pour cette génération de canots, derniers à être équipés de voiles et moteurs.

Une année de distinctions.

L’Aimée Hilda a été distingué cette année par des récompenses très différentes les unes des autres mais qui caractérise l’esprit de l’association, la conservation d’un patrimoine naviguant, aujourd’hui unique, la sauvegarde de l’histoire du sauvetage des années cinquante et la présence particulièrement active lors des manifestations nautiques de la vie locale.
– Le Trophée André Vérité à Binic pendant la Morue en Fête : l’association pour la
conservation et la Sauvegarde de l’Aimée Hilda et son équipage se sont vus décerner, le 4
juin 2019, le trophée André Vérité. Le trophée (17e édition cette année) récompense chaque année un bateau invité à la Morue en fête, selon trois critères : son authenticité, sa manière d’évoluer sur l’eau et la courtoisie de son équipage.

– Diplôme d’honneur de la SNSM pour l’équipage pour le sauvetage du 26 mai. Lors des Fêtes du Nautisme de Perros Guirec le 26 mai, l’Aimée Hilda effectuait des sorties au profit des visiteurs de la Fête. Lors de l’une des sorties le patron du canot a répondu positivement à un appel de détresse relayé par le CROSS. 2 plongeurs portés disparus que l’Aimée Hilda a retrouvé et ramené à la cale de Trestraou. La station SNSM de Ploumanac’h, lors de son repas des bénévoles du 12 octobre dernier a récompensé le canot, son équipage et l’ensemble de l’association pour cette action de sauvetage et remis au patron un diplôme d’honneur.

– L’Aimée Hilda a reçu le premier prix ex-aequo avec l’Yvon Salaun de Portsall pour le concours de la Fondation Bénéteau et de l’AACSM (les Amis des Anciens canots de Sauvetage en Mer). Depuis 2015 cette organisation récompense un projet de rénovation d’ancien canot de sauvetage. Cette année elle a décidé de récompenser deux anciens canots particulièrement actifs et visibles du grand public amis aussi un très bon état de conservation. Ce prix sera remis aux représentants de l’association lors du salon Nautic à Paris, sur le stand de la SNSM le 11 décembre 2019.

La saison 2020 est maintenant en préparation avec déjà quelques dates à retenir dont l’Assemblée Générale qui se déroulera le samedi 25 avril 2020 à la Maison des Traouïero et la participation aux Fêtes de Brest 2020 du 10 au 16 juillet 2020, sans oublier la Fête de la Mer de la station SNSM de Ploumanac’h le 2 août 2020.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire