Histoires de l’Aimée Hilda – Juillet 2018

Le 17 juillet 2018

 

 

Handiport à Binic

L’Aimée Hilda a quitté Binic le 19 mai pour un retour à Ploumanac’h sans histoires par les Héaux de Bréhat et le passage de la Gaine.

 

 

 

 

 

 

La Fête du Nautisme à Trestraou le 10 juin

Une belle fête malgré la brume qui ne nous a pas quitté.

Nous étions à couple du Président Toutain ce qui nous a grandement facilité l’embarquement des passagers. Nous avons effectué une dizaine de rotation pour environ 60 personnes qui ont ainsi découvert l’Aimée Hila. Certaines ont adhéré et participent déjà activement à la vie de l’association.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le retour vers Ploumanac’h s’est effectué dans une brume épaisse.

 

 

 

 

 

 

Tous en mer avec la SNSM

Le 23 juin, l’Aimée Hilda se devait de participer à cette initiative de la SNSM. Nous étions au rendez-vous avec une trentaine d’autre bateaux à une heure un peu décalée par rapport à la manifestation nationale pour raison d’horaire de marée.

Cette première nationale sera certainement réitérée et l’Aimée Hilda sera bien sûr présent avec grand plaisir.

 

 

 

Fête de la SNSM à Erquy le 14 juillet 2018

Il y avait à Erquy un « sistership de l’Aimée Hilda, le Vice-Amiral Courbet. Ci-dessous un montage fait par l’un des membres de la station SNSM d’Erquy ou l’on voit que très peu de détails diffèrent ce canot de l’Aimée Hilda.

L’aller, le 13 juillet, s’est effectué avec le flot pour profiter du courant en passant Bréhat. Ceci nous a amené au passage de la Gaine, avant les Héaux de Bréhat, par marée basse et coefficient de 105. Sondeur en marche et veille attentive au cailloux isolés. Nous sommes passé avec 1 mètre d’eau sous la quille. Un arrêt à la Pointe de l’Arcouest pour débarquer un adhérent et routr sur le Grand Léjon en sortant de la baie de Paimpol.

Nous sommes arrivés vers 20h00 au large d’Erquy où nous attendait le canot SNSM en exercice, le « Côte de Penthièvre ». Un petit tour d’honneur devant la plage d’Erquy avant d’aller s’amarrer au quai de la Criée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain nous sommes allés nous amarrer sur la cale dans le centre. Moment délicat pour échouer le canot le long de la cale sans possibilité de béquiller côté quai. Cela donnait une gite de 10° sur tribord ce qui n’a pas empêché les visites. Certains visiteurs avaient encore en mémoire le « Vice-Amiral Courbet » et ce voyage dans le temps a encore été un grand moment de partage et de convivialité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons été reçu royalement pendant tout notre séjour à Erquy, nourris et logés à la caserne des pompiers. Un magnifique feu d’artifice a clôturé la fête.

 

 

 

 

 

Retour à Ploumanac’h le dimanche 15 juillet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.