Les Histoires de l’Aimée Hilda- Mai 2018

Après la remise à l’eau, il est apparu que les petites réparations effectuées sur la coque ont porté leur fruit. Il y a nettement moins d’entrée d’eau. Il est bon que le fond de la coque baigne dans l’eau de mer mais pas trop. Les travaux du carénage ont permis de réduire ces entrées d’eau à un niveau « normal ».
Avant de quitter le port de Perros Guirec nos mécaniciens ont passé 3 heures à rechercher avec succès la cause des émissions de fumées abondantes du moteur Babord. En cause un dérèglement du réglage de l’injection de combustible du cylindre arrière.
Cela faisiat quelques années que l’Aimée Hilda se cacahait derrière un écran de fumée lors du démarrage de ce fameux moteur Babord. Et bien c’est terminé, ce fameux moteur ne fume plus.

 

L’Aimée Hilda a depuis retrouvé son mouillage d’été à l’entrée du port de Ploumanac’h et la saison a commencé avec le Pardon de la Saint Guirec le 9 mai.

Cela a commencé avec l’échouage des bateaux devant l’oratoire de Saint Guirec. 2 ancres sur l’arrière pour parer au coup de vent annoncé dans la nuit.

Dans la soirée la traditionnelle messe dans la chapelle, la procession et la bénédiction des bateaux.

La soirée s’est terminée par le traditionnel feu devant l’oratoire et la mise à feu de quelques feux de détresse. Sur la photo le canot de sauvetage Président Toutain en arrière-plan et l’Aimée Hilda sur la droite.

Le lendemain les bateaux ont quitté leur mouillage. L’Aimée Hilda a quitté son mouillage très proprement en ramassant tous ses mouillages ne laissant aucun bout susceptible de gêner la navigation. Cela a été un peu compliqué en terme de manœuvre (Les 2 grandes ancres a ramener à bord en cours de manœuvre, mais très satisfaisant

Enfin le 12 mai nous avons emmené l’Aimée Hilda à Binic pour « La Morue en Fête » du 12 au 13 et Handiport du 16 au 19 mai. Pour mémoire, Handiport est une manifestation ou les vieux gréements se rendent à Binic pour permettre aux personnes en situation de handicap de sortir en mer sur des bateaux historiques. Cela fait 3 ans que l’Aimée Hilda est fidèle à ce rendez-vous.
Pour ceux qui le souhaitent et qui veulent aller jusqu’à Binic, nous conservons 2 places pour les adhérents pour les sorties, mais contactez-nous avant.

Ci-contre l’Aimée Hilda arrivant dans le Sud des Héaux de Bréhat après le passage de la Gaine (désolé mais personne n’était en mer pour nous photographier)

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.